Vendredi 5 mai 2023
PETIT DÉJEUNER CONTINENTAL
EXPOSITION / SYMPOSIUMS PARRAINÉS PAR L'INDUSTRIE
8 h - 9 h  
Introduction
9 h - 9 h 15

Présentation du programme de la journée

Harley Eisman, MD, co-fondateur, Fondation du cancer héréditaire du sein et des ovaires, Montréal, QC, Canada

William Foulkes, MBBS, PhD, directeur, Programme de génétique du cancer, Université McGill, Montréal, QC, Canada

SÉANCE 9 :  
Dépistage génétique universel pour le cancer héréditaire du sein et de l'ovaire – Avantages et inconvénients
9 h 15 - 10 h 45

PRÉSIDENT : Ranjit Manchanda, MD, MRCOG, PhD, Wolfson Institute of Population Health, Queen Mary University of London, Londres, Royaume-Uni

9 h 15 - 9 h 35

CONFÉRENCE
Tester les limites des tests de dépistage en population

Mark Robson, MD, Memorial Sloan Kettering Cancer Center, New York, NY, États-Unis

9 h 35 - 9 h 55

CONFÉRENCE
Dépistage par tests populationnels des gènes liés au cancer héréditaire du sein et de l’ovaire : il est temps d’agir

Funmi Olopade, MD, FACP, OON, Center for Clinical Cancer Genetics, University of Chicago Medicine, Chicago, IL, États-Unis

9 h 55 - 10 h 05

Présentation courte 1 (S9-PP1)

10 h 05 - 10 h 15

Présentation courte 2 (S9-PP2)

10 h 15 - 10 h 25

Présentation courte 3 (S9-PP3)

10 h 25 - 10 h 45

Questions et période de discussion (tous les présentateurs)

PAUSE ET VISITE DES EXPOSITIONS
10 h 45 - 11 h 15  
Groupes d’intérêts spéciaux (GIS) du vendredi
11 h 15 - 12 h 45

Discussions interactives modérées de 90 minutes visant à favoriser le transfert bilatéral de connaissances. Choix entre les 2 GIS suivants.

GIS 7 :

Autres modèles de prestation de services

Une séance consacrée à l’exploration des modèles de prestation de services de génétique du cancer novateurs apparus en réponse à un nombre croissant de besoins en tests génétiques, à une demande accrue de services liés aux cancers héréditaires et à la nécessité d'améliorer considérablement les taux de dépistages génétiques en cascade. Nous invitons les participant.e.s à envoyer à l'avance leurs questions relatives à ces sujets pour qu'elles soient discutées pendant le GIS.

  • Intan Schrader, MBBS, PhD, BC Cancer, Vancouver, BC, Canada (responsable)

  • Kelly Metcalfe, RN, PhD, Women's College Research Institute, University of Toronto, ON, Canada

  • Nicoline Hoogerbrugge, MD, PhD, Radboud University Medical Center, Nijmegen, Pays-Bas

GIS 8 :

Les gènes plus rares et à faible risque des cancers du sein et/ou de l'ovaire – Que sait-on, et que doit-on faire de ce qu'on sait ? (p. ex. CHEK2, ATM, BRIP1, BARD1, NTHL1)

Les présentateurs feront une brève mise à jour sur les estimations de risque dans les gènes de cancers du sein et de l'ovaire à faible risque, et sur leur prise en charge basée sur les recommandations disponibles en matière de pratique. Ils examineront les risques de cancer du sein controlatéral (pour les gènes où l'information est disponible), parleront de la causalité par rapport à la coïncidence lorsque ces gènes sont identifiés, des lacunes dans la littérature, et des orientations futures. Nous invitons les participant.e.s à envoyer à l'avance des cas spécifiques afin d’en discuter pendant le GIS.

  • Tuya Pal, MD, Vanderbilt – Ingram Cancer Center, Nashville, TN, États-Unis (responsable)

  • Raymond Kim, MD, PhD, Princess Margaret Cancer Centre, Toronto, ON, Canada

  • Marjanka Schmidt, PhD, Netherlands Cancer Institute, Amsterdam, Pays-Bas

  • Marc Tischkowitz, MD, PhD, University of Cambridge, Cambridge, Royaume-Uni

Séance de clôture :
Conférence commémorative Marla Miller
13 h - 14 h 15

Mot d'introduction

William Foulkes, MBBS, PhD,
Directeur, Programme de génétique du cancer, Université McGill, Montréal, QC, Canada

CONFÉRENCE
Traitement du cancer du sein chez les personnes porteuses du gène BRCA1

Steven Narod, MD, FRCPC, FRSC,
Chaire de recherche du Canada sur l'étude du cancer du sein; Directeur, Unité de recherche sur le cancer du sein familial, Women’s College Research Institute, Toronto, ON, Canada

Présentation par des membres de la famille de Marla Miller

Allocution de clôture

Harley Eisman, MD,
Co-fondateur, Fondation du cancer héréditaire du sein et des ovaires, Montréal, QC, Canada

Marla Miller-Gross
Marla Miller-Gross est décédée peu avant son 40e anniversaire, moins de deux ans après un diagnostic de cancer du sein reçu pendant un examen de routine. Le courage de Marla de choisir le dépistage génétique a influé sur la vie de bien des gens – plus nombreux que ceux et celles dont elle fut l’amie de son vivant.

Le drame vécu par Marla est à l’origine de la Fondation HBOC, de même que notre détermination à améliorer le sort des femmes et des familles touchées par le cancer héréditaire du sein et de l’ovaire.